images
Kunsthalle Basel, 2003 © Imanol Atorrasagasti
1/9
+ version française
«Si je proposais un jeu consistant à montrer dix personnes dans un avion en perdition, équipé de seulement neuf parachutes, je trouverais des candidats» affirme John de Mol, apôtre de la soi-disant "télé-réalité" et créateur de nombreuses émissions de ce genre télévisuel en plein développement.

Le voilà, ce parcours dérisoire et désespéré de ceux à qui l'on promet que leurs rêves peuvent devenir réalité. Au milieu de ces illusions qui tournent parfois au cauchemar, Yan Duyvendak s'agite cocassement, essayant consciencieusement d'intégrer les solutions décousues de ceux qui veulent lui apprendre à être une star. Au détour des espoirs impossibles de ces postadolescents, Yan Duyvendak, bien trop réel pour cette prétendue télé-réalité, démonte la machinerie de cette déshumanisante compétition.

Texte: Nicole Borgeat

Voir aussi Lofts

Dreams Come True

"If I proposed a game show which put ten people and nine parachutes on an airplane about to crash, I would find contestants" says John de Mol, apostle of so-called "reality shows" and creator of numerous programs in this genre.

Here they are – the pathetic and desperate journies of those who believe that their dreams can come true. In the middle of these illusions – which sometimes become nightmares – Yan Duyvendak is comically buffeted about, trying conscientiously to internalize the random lessons of those who want to teach him how to become a star. Departing from the impossible hopes of these postadolescents, Yan Duyvendak – entirely too real for this supposed "telereality"– lays bare the machinery of these dehumanizing competitions.

Text: Nicole Borgeat
Translation: Wesley Clark
Première: 30.04.2003, Stadtkino, Kunsthalle Basel

Conception & performance: Yan Duyvendak
Direction: Imanol Atorrasagasti
Dramaturgy: Nicole Borgeat

Production & Management: Nataly Sugnaux Hernandez
Administration: Catherine Cuany
Communication: Ana-Belen Torreblanca
Technics: Gaël Grivet


Production: Dreams Come True, Genève
Coproduction: Centre pour l'Image Contemporaine (sgg*) saint-gervais genève; Kunstkredit Basel-Stadt